« Lorraine Cœur d’Acier et la mémoire des radios libres » d’Ingrid Hayes

ingride

Voici le début l’article « Lorraine Cœur d’Acier et la mémoire des radios libres » d’Ingrid Hayes :

En mars 1979, la CGT met en place à Longwy sa première radio, Lorraine Cœur d’Acier (LCA), dans un contexte marqué à la fois par le mouvement des radios libres en plein essor, et, surtout, par les mobilisations massives en Lorraine contre le démantèlement de la sidérurgie. En 1982, les quarante radios de lutte mises en place à un moment ou à un autre, souvent pour une durée très limitée, par la CGT sont déjà en passe de devenir un souvenir.

 

La suite dans :

LEFEBVRE Thierry et POULAIN Sebastien, Radios libres, 30 ans de FM°: la parole libérée ?, INA/L’Harmattan, collection « Les médias en actes », Paris, 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s