Appel à communication pour le colloque GRER sur les radios libres

logogrer-2x1-300

À l’occasion du colloque organisé à Paris à l’Université Paris-Diderot les 20 et 21 mai 2011, un appel à communication a été lancé par le GRER (Groupe de Recherches et d’Études sur la Radio).

Ce colloque est organisé par le GRER [1], en partenariat avec l’Université Paris-Diderot, et le Centre d’art et de recherche Bétonsalon (Esplanade Pierre Vidal-Naquet, Paris 13ème), organisateur de l’exposition « Eldoradio » (5 avril – 21 mai 2011).

L’année 1981 marqua l’accélération définitive du mouvement des radios libres, engagé depuis 1977 en France. Profitant de l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République et du changement de majorité qui s’ensuivit, des dizaines de stations locales virent le jour un peu partout sur le territoire, s’engouffrant dans la brèche pratiquée par les dissidents de la première heure. Contraint de légiférer dans une certaine urgence, le nouveau pouvoir fit voter deux lois successives : l’une dite de tolérance, le 9 novembre 1981, l’autre de régulation, le 29 juillet 1982. L’année 1981 marqua donc, en pratique, la fin du monopole de la radiodiffusion, établi depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale en France. À l’occasion du trentième anniversaire de ce basculement, en 2011, le Groupe de Recherches et d’Études sur la Radio (GRER) se propose de revenir sur cet événement déterminant en organisant un colloque international. Née sous l’étendard de la « parole libérée » et de la communication sociale, dans des conditions historiques qu’il s’agira de réexaminer, la grande vague des années 80 a-t-elle porté ses fruits ? Si oui, sous quelles formes ?

Différentes thématiques pourront être évoquées au cours de cette rencontre :
- Histoire(s) et définition(s) du mouvement des radios dites libres ;
- Influences réciproques entre le mouvement français et ses équivalents étrangers (Italie, Belgique, Grande-Bretagne, Espagne, etc.) ;
- Évolution des radios locales privées au regard de l’aspiration initiale à une « parole libérée » et analyse du paysage radiophonique né après 1981 ;
- La question de l’archivage des productions de ce mouvement et de leur mise en valeur (entre autres muséographiques) sera également traitée.

Modalités :

Les propositions de communication (1500 signes maximum), accompagnées d’une brève présentation bio-bibliographique, sont à envoyer avant le 22 février 2011 conjointement aux 2 adresses électroniques suivantes : Thierry Lefebvre, (Responsable du colloque) : lefebvre.thierry3@gmail.com et au GRER : grer.mail@club-internet.fr

La langue du colloque sera le français

Comité scientifique : Frédéric Antoine (Université de Louvain-la-Neuve), Jean-Jacques Cheval (Université Michel de Montaigne-Bordeaux III), Christophe Deleu (Université de Strasbourg), Thierry Lefebvre (Université Paris-Diderot), Albino Pedroia (Science Po Paris), Pascal Ricaud (Université de Tours).

Contact : Sebastien Poulain : sebastien__poulain@hotmail.com

Téléchargez une version PDF de l’appel à communication

[1] Le GRER, premier groupe de travail francophone spécifiquement dédié à l’étude de la radio sous tous ses aspects se présente comme une plate forme d’échanges, de réflexions et de représentation pour les chercheurs, étudiants et professionnels concernés par les dynamiques contemporaines du média radiophonique. Le site en est le reflet et l’outil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s